DES NOUVELLES DU HANGAR MAGNE

Le “Hangar Magne” est un bâtiment industriel de 500 m², dont la façade en parpaings est reconnaissable à l’entrée de Najac, sur la droite en arrivant de La Fouillade. Idéalement placé face à la place du Sol del Barry, ce hangar appartenait à M. Magne qui est décédé en 2019. Le bâtiment a été mis en vente dans le cadre de la succession.
Actuellement considéré par certains comme une verrue il offre par sa taille et sa position une belle opportunité pour la commune et ses habitants.
Mais où en sommes-nous dans ces premiers jours d’avril ?
Personne n’en avait rien su, pourtant M. le maire avait reçu le 26 février 2020, soit quelques 20 jours avant le 1er tour des municipales, la Déclaration d’Intention d’Aliéner (DIA) concernant ce bâtiment.
De quoi s’agit-il ? Cela veut dire qu’il y a un acquéreur privé pour ce hangar. Le notaire signifie alors à la mairie au travers de cette DIA la possibilité de préempter. Le conseil municipal dispose d’un délai de deux mois pour donner une réponse. S’il ne le fait pas, la vente à l’acquéreur privé peut se réaliser.
Lorsque nous en avons eu connaissance le 18 mars, nous avons écrit à M. Martin, maire en exercice, afin de lui demander de préempter avant la date fatidique du 26 avril (terme des deux mois), sachant que nous serions en place par la suite afin de mener à bien ce dossier.
Au regard des problèmes posés par le confinement lié au coronavirus, le gouvernement a décidé par ordonnance de prolonger les délais relatifs aux DIA jusqu’à la sortie de la période d’état d’urgence sanitaire.
C’est donc par un nouveau courrier recommandé que nous avons demandé à M. le maire de ne rien faire et de nous laisser la main sur ce dossier, ce que M. Martin a accepté lors d’une conversation téléphonique vendredi 3 avril 2020 à 11h30.
Nous avons constitué un groupe de travail au sein de l’équipe Najac Ensemble afin de définir les bases d’un travail collectif avec ceux qui, parmi vous les habitants, seraient intéressés pour y réfléchir dès les prochaines semaines.
Nous souhaitons, dans un cadre plus général, avoir une réflexion globale sur les bâtiments communaux et leur destination, leur utilisation.
Tout cela nécessite des rencontres et débats, certes pas facile en cette période de confinement, mais nous allons trouver la forme !

 

Cet article a 1 commentaire

  1. Pain marcel

    Vendu avec ou sans amiante ?

Laisser un commentaire